Le Rêve du Petit Prince

Nos engagements

Notre objectif est de donner des aides financière aux familles nécessiteuse avec des enfants atteints d’une maladie rare, d’épilepsie, atteints du syndrome de Down, de paralysie, ainsi que des autistes, pour des thérapies spécifiques adaptées au cas particulier de l’enfant.
Dans la thématique DYS nos engagements sont de trouver ensemble avec des spécialistes DYS des familles qui ont besoin de notre aide financières pour prendre en charge partiellement ou totale des thérapies adaptées au besoin des enfants concernés.

logo-dys-positiv

1. Prise de contact avec Dys Positiv

Dys-positiv peut offrir une aide spécifique et individualisée pour les enfants atteints d'un trouble des apprentissages.
Ils travaillent principalement selon le concept de la "klinischen Lerntherapie", qui est une méthode thérapeutique pour traiter les troubles des apprentissages.
Pendant les séances d'aide spécifique qu’ils proposent, ils mettent l'accent sur 5 éléments importants pour induire les changements au niveau des mécanismes d'apprentissage des enfants :
• conscience élevée
• attention élevée
• longues séances de jeu
• degré de difficulté croissant
• répétitions fréquentes
Ils essayent de trouver pour chaque enfant des stratégies individuelles d'apprentissage.
Un besoin en plus est du matériel thérapeutique (à discuter dans une deuxième phase)

( https://www.dys-positiv.lu/ )

SIPO

2. Engagement avec  SIPO (Services d’Aide à l’Enfance et à la Famille – ANNE asbl elisabeth Kanner- a Jugendberäich)

Les perspectives du SIPO sont :
‒ Développer et promouvoir les nouveaux sites acquis : Esch, Limpertsberg, Betzdorf et Troisvierges afin d’être plus proche des bénéficiaires
‒ Mise en place des salles de motricité sur les sites Ettelbrück, Esch et Betzdorf
‒ Offrir des thérapies alternatives aux thérapie en salle, thérapie dans l’eau, travail avec animaux, groupes d’autonomie dans la forêt
‒ Acquisition de matériel de travail pour de fins thérapeutiques et socio-éducatifs
‒ Formation et qualification du jeune personnel
‒ Renforcer le travail avec les parents
o Créer un réseau d’information, d’échange et de dialogue pour les parents
o Organiser des colonies de vacances pour enfants, fratrie et parents
o Impliquer la fratrie dans l’accompagnement du service SIPO.

.
Nos engagements actuels voir sous notre rubrique "NEWS"

( http://www.sipo.lu/)

AFP_solidarité_famille

3. Prise de contactet avec Afp Solidarite famille (Elterenberodung)

L'AFP a trois sites, à Luxembourg, Remich et Ettelbruck. Ils ont une très grande demande et actuellement ils ont une liste d’attente de plus de 80 enfants.
L’association fête 70 ans cette année et dans le cadre de leur anniversaire ils organisent une conférence au mois de décembre où plusieurs experts des troubles de l’enfance viennent faire une présentation sur deux jours.
Leurs besoins actuels sont ente autre:
Des matériaux pour pouvoir travailler avec les enfants. Ils sont subventionnés en partie par le ministère de la famille, mais le budget est restreint.
Ils travaillent sur le projet MARTE MEO, où les enfants sont filmés et le comportement est analysé par après pour détecter le problème de l’enfant. Pour ce projet, ils ont besoin du matériel vidéo qui n’est pas complètement financé par le ministère.
L'AFP s’occupe aussi d’enfants présentant tout type de troubles. Plusde détails, se trouve sur le site (allemand et en français):
( http://www.afp-solidarite-famille.lu/consultation/consultation.php)

MENSA

4. Prise de contactet avec MENSA

L’association comporte une partie Adulte et une partie enfants (Mensa Kids).
( https://www.mensa.lu/fr/ ).
Ils organisent des tests deux fois par an, mais ce sont des tests collectifs, ce qui n’est pas toujours idéal pour les enfants. Ils organisent des soirées à thèmes pour les parents pour leur permettre d’échanger entre eux.
Ils organisent aussi des activités pour les enfants surdoués pour leur permettre de se retrouver entre eux.
MENSA a aussi un membre, Ania POLFER, (Ania’s Arth) qui propose des thérapies artistiques à Vianden. Plus de détails sur son site
(http://www.aniapolfer.lu/attherapie_fr.html)

Thérapie Equestre

5. Prise de contact avec l’Association Thérapie Equestre

L’Association Thérapie Equestre de Mondercange propose des thérapies aux enfants handicapés mais aussi aux enfants placés dans des foyers qui présentent des troubles de comportement.
Leur thérapie coûte entre 80 et 140 EUR par mois, à savoir que la thérapie dure entre un et trois ans.
( http://atelux.lu/)

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies puissent être utilisées dans le cadre de l'enquête et de la relation d'affaires qui en découle.

Le Rêve du Petit Prince a.s.b.l.

7, Im Batz, L-7430 Fischbach

T. (+352) 621 308 376
info@rdpp.lu

N° de compte de l’association
BCEELULL LU10 0019 2555 7860 3000