Le Rêve du Petit Prince

La delphinothérapie

C'est permettre à des enfants autistes, épileptiques, atteints du syndrome de Down et à ceux qui ont des troubles du comportement de devenir plus sociables, plus calmes, plus sûrs d'eux et pour certains, même, d'améliorer leur immunité, grâce aux dauphins, comme médiateurs de la thérapie. Les effets sont plus psychologiques et, plus tôt, l'enfant peut bénéficier de cette thérapie, plus les résultats sont impressionnants. L'enfant malade pourra retrouver le calme, la confiance en lui, l'envie d'aller vers les autres. La méfiance, la peur, l'agressivité disparaissent au fur et à mesure.

Cette rencontre entre les dauphins et les enfants :

  • c'est l'opportunité pour l'enfant de prendre sa place parmi nous,
  • d'accepter un "NON", sans faire de crise, sans tout casser, sans fuguer,
  • c'est lui montrer qu'il n'est pas rejeté, qu'il peut avec sa différence, nous donner et nous apprendre des choses,
  • c'est même, pour certains enfants, peut être, leur permettre un jour de devenir plus autonome et responsable,
  • c'est modifier leur comportement associable et les rendre plus confiants, plus heureux, plus ouverts.

Maintes études ont, en effet, montré que les dauphins sont capables de soulager des dépressions mineures ou modérées plus rapidement que les anti-dépresseurs.Aujourd’hui, maintes études faites et publiées dans le « British Medical Journal » de novembre 2005, dans le « livre de Christian et Michaël ANTONIALI », nous savons que les dauphins, sont capables de soulager les dépressions mineures plus rapidement que les antidépresseurs. David Servan-Schreiber, professeur de psychiatrie clinique, confirme que les dauphins peuvent aider les enfants à trouver la concentration, le calme, à apprendre la joie, le rire, à devenir sociable, à s’ouvrir vers les autres, vers nous les adultes.

Nous avons trouvé en TURQUIE, un centre qui forme les éducateurs de toute l’Europe et plus, dirigé par un neurologue, qui propose ces thérapies avec les dauphins. Il étudie le dossier psychiatrique de l’enfant, il nous demande de faire remplir un questionnaire par son représentant (éducateur) et ensuite, il nous dit « si tel et tel cas » peut être traité.

Les enfants luxembourgeois partiront avec leur éducateur, seront accueillis par une agence médicale, qui les amèneront à l’hôtel, puis au centre thérapeutique. Tous les jours, pendant 10 jours ou là les enfants avec médecin et dauphin nageront pendant 2 heures par jour.

Le coût est élevé « 3.500,- € », par enfant pour dix jours, + l’avion + l’hôtel, nous essayerons d’y envoyer 6 enfants au printemps avec leur éducateurs et 6 mois après les mêmes enfants doivent y retourner pour que le neurologue adapte son programme en fonction des progrès de l’enfant et de l’évolution du comportement de cet enfant.

Les enfants concernés

Nous savons qu’il y a dans les foyers conventionnés de l’état +/- 1000 enfants placés par ordonnance judiciaire à la suite de négligences, de maltraitances physiques et morales ainsi et d’abus sexuel. En raison de ces maltraitances, ces enfants souffrent de troubles du comportement et de développement, tels que agressivité, anxiété, dévalorisation, dépression, désintéressement scolaire, fugue, provocation, mutisme, refus de confier ses problèmes, isolement etc.

Pour les plus petits d’entre eux, ces troubles se manifestent par des retards de langage, des retards psychomoteurs, rejets, non reconnaissance de leurs besoins.

Notre but est d’aider ses enfants victimes.

Nous avons un projet pilote avec deux foyers : le Foyer Ste Elisabeth, à Esch-sur-Alzette, dirigé par M. Guy Aeckerlé, et le Foyer Kannerland à Luxembourg, dirigé par M. Michel Krier. La delphinothérapie se fait à Antalya, un centre dirigé par le Dr Murat Kémaloglu. Dans son Centre, il y a trois dauphins et trois assistants qui parlent allemand. Les enfants partent, une semaine en avril et une semaine en octobre. Ils nagent 30-40 minutes par jour et passent leur journée avec le docteur Murat et ses assistants, à faire des activités ciblées entourés de leur Éducateur et d’un membre de l’association.

La delphinothérapie, réactive l’éndorphine, l’hormone de la joie, donne plus de confiance en soi, de concentration, d’ouverture ; les enfants se confient, ils ont envie de vivre, ils participent.

De retour à Luxembourg, ils acceptent de suivre une psychothérapie avec les professionnels compétents de notre pays.

Lieu de la delphinothérapie

Dr. Murat Kemaloglu... "Guérison par la thérapie avec les dauphins.

Quand j´ai appris au début des années 90 que des enfants autistes en Allemagne devaient attendre pour une thérapie avec les dauphins en Floride pendant 2 á 3 ans, j´ai pensé que je pouvais offrir cette thérapie en Turquie, à Antalya. J´ai tout de suite commencé des recherches et après dix années d´un dur travail, j´étais en mesure d´offrir cette thérapie avec les dauphins en 2001 à Antalya, dans le cadre de la Soulscience School.

Non seulement des familles d´enfants autistes, mais également des parents d´enfants souffrant de paralysie cérébrale et des parents dont les enfants présentaient des syndromes génétiques rares, ont porté un grand intérêt aux soins par cette thérapie avec les dauphins. Des enfants ayant subi des évènements traumatisants ont également participé au programme grâce au soutien d´organisations diverses. Notre travail couvre un large spectre d´handicaps mentaux et physiques. Notre succès a fait connaître cette forme de thérapie et a contribué à la fondation d´autres centres de thérapie avec les dauphins en Turquie et à l'étranger.

La thérapie dure en tout 10 jours. Chaque jour (sauf les lundis) les enfants nagent en compagnie des dauphins pendant une demi-heure. İls assistent ensuite au spectacle donné par les dauphins. İls commencent alors a les comprendre et deviennent motivés pour s'investir plus avec ces animaux énormes et puissants que simplement nager avec eux. En voyant les dauphins peindre, chanter, jouer avec un ballon, rouler sur eux-mêmes, faire des culbutes et foncer dans l´eau, ils acquièrent le sentiment qu´ils peuvent entreprendre beaucoup plus d´activités avec eux.

La bioénergie - l´énergie vitale - que le dauphin transmet à l´enfant, augmente l´attention, la conscience, le sentiment de bonté, l'intérêt de l'enfant pour le monde extérieur et accélère deux à dix fois plus le processus d'apprentissage de l'enfant. Le malade bénéficie ensuite de l´effet positif de cette thérapie de 10 jours, pendant une année entière. En 10 jours les enfants apprennent beaucoup plus qu'au cours des formations ou des thérapies privées auxquelles ils auront pu participer. Les dauphins et les enfants développent de nouvelles relations dans lesquelles le sentiment de reconnaissance et d´admiration est vécu intensément, et une relation libre de tout préjudice s’installe. Cette relation rend les enfants heureux et leur donne la paix intérieure.

Des travaux sous contrôle, ont demontré que nager en compagnie des dauphins a pour effet de diminuer la dépression. Les hormones du bien-être, c.a.d. les endorphines, augmentent. Des processus positifs, grâce aux ondes Alpha, augmentent le nombre de cellules T, qui produisent les anticorps et les immunoglobulines.. Certaines études ont démontré que les ultra sons émis par les dauphins peuvent aider a la guérison des plaies.

Le Behaviorisme ( étude et psychologie du comportement) affirme, que nager avec les dauphins est une grande récompense pour l´enfant ayant des besoins spécifiques, et que l´on peut l'employer pour renforcer le processus de l´apprentissage. En examinant la portée du transfert/contre-transfert entre le dauphin et l´enfant selon des critères d´efficacité thérapeutique, on peut constater que la thérapie avec les dauphins est une méthode de psychothérapie très intéressante. Un des plus imminents psychiatres du XXeme siècle, le Dr. Carl Gustav Jung a souligné que la confrontation avec la force de la luminosité d´un symbole peut entraîner un succès thérapeutique. Le symbole du dauphin comporte de nombreuses significations et associations avec la mythologie. Le malade vit pendant la thérapie avec les dauphins sa guérison dans la confrontation avec le symbole.

La thérapie avec les dauphins, c'est sans aucun doute le progrès assuré.

(source: www.yunusterapi.com)

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies puissent être utilisées dans le cadre de l'enquête et de la relation d'affaires qui en découle.

Le Rêve du Petit Prince a.s.b.l.

7, Im Batz, L-7430 Fischbach

T. (+352) 621 308 376
info@rdpp.lu

N° de compte de l’association
BCEELULL LU10 0019 2555 7860 3000